Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

Sab/vino

Buon estate, cari lettori. “Sabino o Savino? Come faccio a non afferrare precisamente i suoni del suo nome?! Sono diventato sordo?” Lo guardavo nella penombra della sera, mentre lui guidava una lunga macchina che la pioggia di notte rendeva ancora più...

Démystifier ou s’agenouiller pour prier ? Démystifier ! (3 et Fin) (*)

« Mais peut-il y avoir un présent sans passé ? Essayez donc d'éliminer tous les événements passés de votre présent. Imaginez un instant que vous, réunis ici pour apprendre le métier de comédien, n'ayez aucun passé inhérent à l'étude entreprise : aucun...

Démystifier ou s’agenouiller pour prier ? Démystifier ! (2) (*)

« La vérité est que la plupart des écrivains algériens de cette époque [ottomane] avaient l'habitude de décrire les dirigeants ottomans comme « turcs » et « étrangers » parce que ces dirigeants venaient toujours de l'extérieur pour gouverner l'Algérie...

Démystifier ou s’agenouiller pour prier ? Démystifier ! (1) (*)

« Face à une glossolalie, deux possibilités se présentent : la première, rire et proclamer la nudité du roi qui baragouine un sabir solipsiste ; la seconde : le psittacisme, autrement dit, la manie du perroquet qui répète cet idiome avec sérieux et gravité,...

Epitaphe... ante mortem

Vous direz quand il ne sera pas là Pour parler de lui-même, pour rire ou plaisanter C’est cette rue, rue Brera qu’il avait empruntée Par un jour pluvieux pour aller au Dôme Acheter El Hilal et Le monde diplomatique Il faisait déjà sombre et la ville s’apprêtait...

Enfants premiers

Enfants premiers Tenez prenez ça Un vrai remède Cachez votre vergogne Faites comme votre père Dont vous vous réclamez A cors et à cris Le premier des hommes Qui vous a laissé L’ébène en héritage Privilège des premiers enfants Aie honte peuple d’ébène...

Caritas urget

En voilà un modèle Un missionnaire Il aime tant pourtant Les pauvres gens Les martyrisés Les damnés de la terre Païens ou infidèles Il les aime d’un amour fou Inversement proportionnel A sa haine pour leurs cultures Pour ce à quoi ils croient Pour ce...

Scrittura e appartenenza (3 eFine)

“Un cambiamento esteriore del volto o una modifica di pronuncia possono sconvolgere il lato interiore della mia personalità e del mio modo di rivivere i sentimenti? Posso forse smettere di essere me stesso? La puntura di una vespa o altri cambiamenti...

Scrittura e appartenenza (2)

Che cosa significa, per un algerino dell’Algeria indipendente, scrivere o parlare nella lingua di Voltaire? Il piacere di parlare una lingua sapiente e moderna? Il segno di una felice promozione sociale? La fuga nella lingua dell’altro per sfuggire alla...

Scrittura e appartenenza (1)

Se non parlo io chi altro parlerà? Se non parlo adesso quando parlerò? Shakespeare Gli organismi o i ministeri dei paesi a tendenza imperialista o espansionista continuano, sulla scia dell’ormai classico tandem teoretico colonialisti/orientalisti, a dotarsi...

Letteratura è letteratura (2 e Fine)

“Gli manca ancora molto per essere artista, mia cara, a colui per il quale l’ultima e più profonda esaltazione sia lo smaliziato, l’eccentrico e il satanico, a colui che non conosca la malinconia per l’ingenuo, il semplice e il vivente, per un po’ d’amicizia,...

Letteratura è letteratura (1)

Cu' nesci, arrinesci. (Chi esce, riesce) proverbio siciliano "La letteratura è letteratura. Non importa l’autore, ma il valore estetico dell’opera. La letteratura è sempre un fiore nobile anche se nasce in un cumulo di letame." Ne “L’Homme dans le fleuve...