Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

rencontres algeriennes

ENTRE LE CŒUR ET LA RAISON – Partie II – (1)

Meursault ou « Tuez l’Arabe ! » « Mon ultime prière : O mon corps, fais de moi toujours un home qui interroge ! » Franz Fanon - " Peau noire, Masque blanc" Tuez l’Arabe ! Il y a quelques années, comme dans ces jours d’été, j’étais à Bastia, en Corse,...

Hip-hop !

Debout et en remous Silencieux Mon regard considère la mer Qui se donne à faire Avec quel enthousiasme Avec quel zèle ! Est-elle payée Pour tant de peine Par qui Et pour qui ? Mais sourde et assidue Elle continue sa besogne Tout comme le temps D’ailleurs...

La Poésie et les Arabes, lierre et tronc (4 et Fin)

« Il y a un temps pour vivre et un temps pour témoigner de vivre. Il y a aussi un temps pour créer, ce qui est moins naturel. » Albert Camus – Noces. Poésie de cour Avec la stabilisation de l'État islamique et la mise en mouvement du noyau de l'empire...

La Poésie et les Arabes, lierre et tronc (3)

« Mais on dit que les peintres et les poètes ont toujours eu le droit de tout oser. » Horace. Poésie, Arabes et avènement du livre de l’Islam : le Coran Gibran, bien que certains de ses éditeurs en Allemagne le présentent comme s'il était musulman, était...

La Poésie et les Arabes, lierre et tronc (2)

« Etre médiocres est chose que personne ne permet aux poètes : ni les hommes ni avec eux les dieux, surtout les libraires. » Orazio La jahiliya, l’ancien régime La poésie est l’affaire des Arabes, c’est le diwan, le sceau des Arabes ... ou du moins c’est...

La Poésie et les Arabes, lierre et tronc (1)

« Rien n’est aussi fort que le silence. Si nous ne venions pas déjà avec la naissance jetés chacun au milieu des mots, jamais le silence serait brisé. » Rainer Maria Rilke الخليل بن أحمد شبّه بيت الشّعر بالخيمة وفقاً للبيئة الّتى كان يعيش فيها جلّ الشّعراء...

La poesia e gli arabi, edera e fusto (3 e fine)

“C’è un tempo per vivere e un tempo per testimoniare di vivere. C’è anche un tempo per creare, che è meno naturale.” Albert Camus - Noces. Lotta tra l’individuo e il gruppo “ Ma a pittori e poeti, si dice, da sempre s’è dato il pieno diritto d’osare ogni...

La poesia e gli arabi, edera e fusto (2)

“ Ai poeti, l’esser mediocri, è cosa cui nessuno consente: né gli uomini né con loro gli dei, tantomeno, i librai. ” Orazio Fiere della fierezza A prescindere da questo tipo di considerazioni e congetture, si dice che nel caso degli arabi, la poesia ha...

La poesia e gli arabi, edera e fusto (1)

“Nulla è forte come il silenzio. Se non venissimo già con la nascita scagliati ognuno in mezzo alle parole, mai si rompeva il silenzio.” Rainer Maria Rilke El--Khalil bin Ahmed - codificatore della metrica araba - ha paragonato il verso alla tenda (beit)...

C’est l’occasion d’être de vrais citoyens ou jamais (2 et fin)

“Just finished a very good conversation with President Xi of China. Discussed in great detail the CoronaVirus that is ravaging large parts of our Planet. China has been through much & has developed a strong understanding of the Virus. We are working closely...

C’est l’occasion d’être de vrais citoyens ou jamais (1)

« L’individu est devenu plus conscient que jamais de sa dépendance à l’égard de la société. Cependant, il ne ressent pas cette dépendance comme une structure positive, comme un lien organique, comme une force protectrice, mais plutôt comme une menace...

شيب وشباب

عيّرتني بالشّيب - أفي الشّيب لا الجهل كلّ العيب ؟ - فَجهلتَ ونسيتُ أنّي في هذا الوجود قبل أن تكونَ كنتُ وأنّ مدينتَكَ قبل أن تأتيَ بك دخلتُ وفي شتّى مدياتها صُلتُ وجُلتُ عيّرتني بالشّيب وما لي في ذلك عيب ولا ذنب عيّرتني بالشّيب وبه أنا أُدينُك طلتَ في...