Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

Le plaisir de servir chez les bédouins (6)

 

« Pour notre génération, il n’y avait point d’évasion possible, point de mise en retrait ; […] point de pays où l’on pût se réfugier, point de solitude silencieuse que l’on pût acheter ; toujours et partout, la main du destin se saisissait de nous pour nous entrainer de nouveau dans son jeu insatiable. »

Stefan Zweig

  

 

Cet ordre créateur qui dérange tant nos prédateurs dans leurs entreprises de dynamiter nos pays, notre dignité 

Si l’ordre – l’aspiration des pays-proies à être ordonnés - est férocement combattu par les puissances prédatrices c’est qu’il est porteur de sérénité ; si d’autre part on lui préfère le chaos ou, mieux encore, la chaotisation c’est que celle-ci est létale.

Et c’est ce qu’il faut justement à ces hordes de damnés de la terre, à ces effrontés qui ont eu le culot de prétendre à la même dignité et à la même prospérité dont semble être la propriété privée exclusive des seuls maitres de la terre et (s’il en avance quelques miettes) de leurs serfs heureux.

Et c’est le 4ème pouvoir qui s’en charge et qui y joue un rôle vital : il est absurde qu’au nom d’une présumée objectivité, de façade (qui a d’objectif seulement le nom), les journalistes ne prennent pas partie, restent « neutres » face à tant d’injustices perpétrées contre des nations entières !

La classe intellectuelle, de gauche ou de droite sauf rarissimes exceptions, ne critique jamais ce pouvoir ; pouvoir qui, de pouvoir de queue, d’adulation, de mystification, de bouffonneries et d’histrionnerie pour amuser et surtout pour servir les puissants prédateurs de la terre, il est devenu le cœur même et les méninges de tous les pouvoirs.

L’ordre existe donc chez nous aussi, même si nous sommes les enculés de la terre, et il est juste et nécessaire qu’il existe et que nous le défendions avec tous nos moyens : il est notre salut. Il est notre dignité. Il est notre vie.

Car s’il est vrai comme disait Marc Aurèle que nous sommes des êtres rationnels « nés pour vivre dans la société » et ce qui fait mal à la société fait mal à moi aussi en tant que citoyen, il est également vrai et nécessaire de travailler pour l’ordre et l’harmonie de cette société.

Et n’allez surtout pas chercher cet ordre dans le chaos : la fleur n’est jamais le fumier, et l’insecte ne saurait être l’excrément de la terre.

Donc ce ne sera certainement pas avec le chaos que nous puissions accéder à la dignité, à la liberté, à la prospérité et à la paix... non.

Ces grâces de l’existence humaine, de notre existence, ne seront possibles que grâce à l’établissement et à la sauvegarde de l’ordre, de la sérénité, de la concorde entre les membres d’une même communauté.

Ce sont cet ordre, cette sérénité et cette concorde qui font cesser les incompréhensions et les injustices entre les citoyens et créent ou rétablissent le climat de confiance favorable à l’épanouissement des idées positives et des actions constructives.

Et c’est justement cet ordre qui dérange nos sangsues, nos prédateurs, et c’est cet ordre qui est visé par leurs entreprises de déstabilisation et de destruction.

Regardez ces pays maudits et profanés par les mains sales de l’empire de notre époque, regardez la Somalie, l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, la Syrie et le Mali et le Soudan mutilé…

Regardez-les, ces pays dynamités, soufflés, agonisants, et suivez-les du regard : que leur reste-t-il après le chaos où ils sont en train de se débattre ?

Rien : l’achèvement de leur anéantissement, leur disparition tout court. Et dans quelques temps ils auront besoin de quelques protecteurs. Car de par eux-mêmes ils n’arriveront plus jamais à se tenir ou à se remettre debout.

La stratégie des prédateurs consiste justement dans le fait de leur tailler dans un premier temps l’artère jugulaire puis dans un second temps ces prédateurs constateront que ces pauvres pays sont incapables d’autonomie et alors l’instinct de la caritas urget, que les bons prédateurs ont dans l’ADN les poussera par ONU interposée à courir à leur secours,

à y remettre de l’ordre ( !)

à les protéger du chaos ( !)

en d’autres termes à rétablir les protectorats et les autres colonies perdues… finalement retrouvées !

Et Bush, le grand boucher des dindons de la terre, avait érigé ce mensonge en un impératif géostratégique avec sa théorie du « chaos créateur ».

Et il avait de plus poussé son arrogance (et celle de sa mafia qui régissait notre planète) jusqu’à l’annoncer chiaro e tondo – étant sûr que les bédouins ou les suiveurs de bédouins que nous sommes, nous n’y pourrions rien contre, si jamais arrivions-nous à y comprendre quelque chose ou à sentir le besoin de nous en libérer.

Oui le chaos, notre chaos, est créateur de bénéfices non indifférents mais seulement au profit de nos chaotiseurs et prédateurs, théoriciens et pratiquants confondus d’une telle doctrine de la mort et de l’égoïsme.

Et la soi-disant opinion publique mondiale, la soi-disant conscience du monde, d’habitude jalouse du respect des droits humains, que fait-elle entre-temps ?

Elle participe à cette grande kermesse de prédation par mystification en cherchant à n’y trouver rien que du bon sens et du positif inscriptibles pour le compte et le seul bien des misérables et des enculés de la terre…

Comptez les morts et les destructions quotidiennes ad opera de l’empire et de ses césar des temps modernes, comptez avec moi les morts et les destructions en Irak, en Afghanistan, en Somalie, au Yémen, en Libye, en Syrie, au Mali...

 

Armes létales : les Al-Jazeera, Al-Arabiya et autres Channels H 24...

Et quand nos enculeurs se sont aperçus que le venin de leurs organes d’information n’arrive plus à être efficace dans notre cas - du fait que nous avons opté naturellement pour nos langues naturelles, une fois libérés de la botte coloniale ; alors que la langue avec laquelle ce venin nous est administré nous est désormais presque incompréhensible et l’effet nul – ils, nos enculeurs, ont eu l’idée géniale de créer des Al-Jazeera, Al-Arabiya et autres Channels H 24...

Et ma foi cette ruse, comme toutes les géniales eureka des prédateurs scientifiques, a fonctionné et fonctionne encore, puisque désormais le venin sait très exactement où il devait aller se nicher, s’inoculer et frapper à mort !

Les drones et les Al-Jazeera sont votre nouveau sceptre, M. Bush-Ama & Co. Bravi !

Les bédouins et les suiveurs des bédouins, dits aussi arabes, absorbent mieux ce venin comme s’il faisait part naturellement de la matière dont ils nourrissent et constituent leur chair, puisque c’est de leur propre parole qu’il s’agit là et c’est cette parole qu’ils absorbent.

Nous, les Algériens, ne savons pas - pauvres suiveurs de bédouins que nous sommes ! - que les bédouins et autres Qardaoui, détenteurs de cette parole, sont en train de nous ficeler pour nous vendre comme esclave à l’empire - comme jadis les turcs nous avaient vendus à notre boucher, la France.

Cette parole d’Al- Jazeera est devenue par conséquent une parole traitresse, méprisante et vendeuse d’esclaves.

Pire encore, elle est devenue une vraie chaine pour nous, indestructible, qui nous tient en otage et en servitude, qui nous chante et nous assassine.

Niais et imbéciles comme nous sommes, nous n’avons nullement soupçonné qu’Al-Jazeera pourrait être une succursale de la CNN, qui est un organe du Pentagone, avec les mêmes velléités et la même mystification mais arabisés, plantés comme une tente dans les pays des bédouins, comme un traitre poignard, comme ledit mesmar Djeha…

Bien au contraire nous avons cru qu’elle est venue au monde pour démentir les prophètes de la théorie du chaos créatif, nous défendre de leurs ruses et nous ouvrir les yeux !

Les suiveurs des bédouins ne savent donc pas que Al-Jazeera est une création de l’empire et de ses satellites qui ont su récupérer à travers elle l’aspiration fondamentale des enculés de la terre à être dignement informés et illuminés.

Ils ne savent pas que c’est l’empire qui a créé cette chaine qui nous parle dans notre langue et nous ligote et nous assassine avec nos propres bêtises.

Ainsi donc, l’empire, a-t-il doté son méga arsenal de la mort et de l’intox d’un autre instrument redoutable puisqu’il nous parle dans nos idiomes et nous « persuade » donc plus. Et ceci afin que l’empire puisse continuer sans grands cassements de tête ses besognes de déstabilisation, de destruction et de rapines des damnés de la terre.

Pourquoi hésiter alors, puisque désormais il lui est facile d’injecter son venin, l’habillant dans la langue même des enculés, sans crainte d’éveiller leurs doutes ou de susciter des rejets.

« Le strory telling qatari - disait Naoufel Brahimi El Mili - fonctionne. Est diffusé à partir de Doha, en continue, le soap-opera, ‘‘plus belle, la révolution’’.

A titre d’exemple, les héroïques insurgés libyens sont filmés en continu sans préciser toutefois qu’ils sont protégés par la puissance de feu de l’OTAN.

Le registre émotionnel – la colère, l’indignation et la révolte – remplace tout contenu informatif. (…) Al-Jazeera est l’instrument de tricotage d’une histoire sur mesure, d’où sont expurgées toute ingérence étrangère et toute visée économique. » !

http://www.huffingtonpost.fr/naoufel-brahimi-el-mili/printemps-arabe-qatar_b_1961001.html

  

 

Abdelmalek Smari

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Soussou 23/02/2015 17:50

une analyse assez forte et subtile , avec un peu de paranoia et de victimisation ....

abdelmalek smari 23/02/2015 17:59

Merci pour ta franchise, mais je crois que si paranoia et victimisation y a, ce sont dans tes propres mots, car ce que j'ai décrit ici ce n'est que la réalité, puisque les jours m'ont donné raison. Il y a bien complot cuisiné par l'empire américain via ses services secrets (CIA en tète), les mercenaires européens et de touts autres bords, les financiateurs bédouins, la complicité des traitres et aliénés de l'interieur, la mystification des mass media. Appeler cela paranoia et victimisation est signe d'incompréhension ou d'in-intelligence.

Soussou 23/02/2015 17:49

Bravo ! une analyse purement subtile mais un peu paranoiaque et victimisante

website seo audit 04/11/2014 17:43

Ne pas donner autant de pouvoirs à une seule personne, il devient un animal prudent! Tout de même, chaque personne peut être à l'abri de ce!

editing and proofreading 30/10/2014 18:20

Aurèle a écrit un très bon travail qui est appelé avec moi-même! Il montre tous les aspects de la compréhension humaine et l'âme!

data analysis method 28/10/2014 15:59

Vous ne pouvez pas donner aux provocations par le public, besoin de se plier constamment la ligne et de prouver la justesse! Parfois, les gens ne sont tout simplement pas en mesure de comprendre différent!