Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

Les articles "rencontres algeriennes"

Barbarie, folie, résignation ou simples mœurs des combattants pour la liberté ?

« Le 9 juillet, sur la base d'un rapport d’opération des italiens, le major néerlandais Jan Joosten mentionne, durant un briefing de presse … Pristina, la découverte d'une tombe de masse où pourraient se trouver 350 corps. Les journalistes, explique-t-il,...

Algérie de l'intégrisme islamique: Guerre civile ? Guerre aux civils? Ou bénéfice secondaire d'une mystification?

« Les Arabes de la Régence ne peuvent se passer des villes ; malgré le goût passionné qu’ils montrent pour la vie errante, il leur faut quelques établissements fixes ; il est de la plus importance de n’en point laisser s’établir un seul parmi eux ; et...

Nous irons vivre à Paris (fin)

- Cherche dans l’armoire. - Tu veux les spaghettis ou les macaro ni ? - Ça m’est égal ou plutôt prends les spaghettis. Verse tout le paquet. S’il en reste quelque chose, nous le mange rons demain. Tu ne vas pas t’en aller, demain ? - Malheureusement,...

Mieux vaut tard que jamais

Chers lecteurs, d’abord je m’excuse pour vous avoir donné à lire, pour cette saison torride, un texte tortueux et trébuchant qui était l’interminable analyse du roman de Boudjedra. Je ne l’ai pas fait exprès, je vous le jure. Ecrire est un acte où souvent...

De l'ambiguïté dans l'art et du bon écrivain

« J'ai eu la chance d'avoir étudié au lycée le grec et le latin et puis d'avoir été diplômé en philosophie et en mathématiques à l'université. Quand dans La prise de Gibraltar, écrite en arabe, j'injecte des passages (en latin!) du livre de Salluste sur...

Homo berbericus, la langue du ciel et le butin de guerre

« Je l'ai déjà dit, j'écris des romans et non des reportages journalistiques qui sont souvent simplistes et sensationnalistes. Un roman est une transcendance permanente de l'humaine condition. Il est complexe, polymorphe, élégant et nécessairement intelligent...

Quand berbericus pataugeait dans la cour de Pascal et servait tant de Bienfaits au Colonialisme

« C’est un petit peu absurde de réduire une œuvre d’art à l’expression de problème de morale ou de philosophie ou d’éthique … » Jean Amrouche Le cerveau de l’être humain a la particularité d’être capable de justifier tout ce qu’il veut, autant le bien...

Homo berbericus et la recherche de son Andalousie perdue

« Je peux dire que Jean Daniel était clair dans son engagement pour l’indépendance de l’Algérie. Pas le même cas pour Camus qui, durant toute sa vie, est resté déchiré. C’est un homme faible et fragile. Je peux dire que Camus a raté sa vie. Dans cet ouvrage,...

L'éveilleur de consciences, homo berbericus et la frénésie d'être number one

« [L']écrivain ne se propose rien tant que de secouer la léthargie de milieux intellectuels très étendus, de les placer devant leur responsabilité particulière, de leur enjoindre, au nom de ce qui les qualifie dans leur rôle propre, de se départir de...

Qu'en est-il des parfums ? Ou Le masochiste culturel et le vieux monarque

Ce qui est inacceptable, c’est le lien fait entre une crise de l’identité nationale et l’immigration présentée comme une menace. Cette attitude revient de manière classique lors de chaque grande crise de la société française où « l’étrange étranger »...

Question de langage. Question qui concerne surtout Homo berbericus

« Poète (homme et citoyen), mon ami, rendons le cœur intelligent et donnons du cœur à l’intelligence » « On peut garder tous ses espoirs et perdre toutes ses illusions. » Malek Haddad Il nous arrive de remarquer la permanence des stéréotypes et de certains...

L'extravagance, l'errance et l'hérésie d'un judéo-chrétien du nom Mahomet

Ou Voltaire et les cathos, une complicité qui ne veut pas dire accord Les idées meurent avec la mort de la dernière personne qui y croit. Max Planck Si l’on restait au niveau de l’opéra de fiction, l’on pourrait fermer l’œil sur les insultes peuplant...