Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

Les articles "rencontres algeriennes"

Lettre à Cristina: l'Algérie amie éternelle de tous les peuples de la terre

Une amie, Cristina, m'a mis au courant d'un site-internet où l'on peut lire que l'Algérie serait l'ennemie éternelle d'Israël, ce qui est faux évidemment. Alors, indigné par une telle accusation absurde, j'ai réagi avec la lettre que voici: Chère Cristina,...

Aux morts qui vivent encore en nous, dans nos mémoires, dans nos cœurs, Ave ! Shalom ! Salam !

Demain, une partie non indifférente des peuples de la terre célèbreront la fête des morts. Ça signifie que les hommes s’arrêtent un instant de faire les dieux, se détournent de la vie, s’en détachent, l’oublient pour dire : Basta à la course effrénée...

Prix du Giovedì “Marisa Rusconi” (8° Édition) pour “Fiamme in paradiso” de Smari Abdelmalek

Chères lectrices, chers lecteurs, Comme je vous ai promis dans l’article précédent, je publie ici - en versions originale (italienne) et française - la mention motivant l’attribution du Prix du Giovedì à mon premier roman « Fiamme in paradiso ». Ce prix...

La spontanéité déconcertante de l’âme ou Ecrire, pourquoi ?

Cet écrit sous forme de lettre est une réflexion sur le devoir, le sens et le plaisir d’écrire. Je l’ai écrit pour remercier Augusto Bianchi, promoteur du Prix Marisa Rusconi, et « Quelli del Giovedì » pour m’avoir assigné ledit Prix pour mon roman «...

Kanafani ou la résistance à tous les ''Septembre''

Septembre noir Cher lecteur, le drame du 11 septembre ne doit pas nous faire oublier un autre drame advenu dans le même mois. Il y a désormais plus de quarante ans eut lieu le massacre des réfugiés palestiniens perpétré par leurs frères de sang et de...

La ir-raison égoïste chez berbericus l'homme de fassade ou à tout Oultache un Tounsi (5 et fin)

« Depuis les années 1950, la social-démocratie norvégienne a défendu l’idée que l'État doit faciliter la représentation démocratique la plus diverse, en apportant un soutien économique massif à la presse, à la culture, à la société civile et aux partis...

La ir-raison égoïste chez berbericus l’homme de fassade ou à tout Oultache un Tounsi (4)

“Le vrai désespoir ne naît pas devant une adversité obstinée, ni dans l’épuisement d’une lutte inégale. Il vient de ce qu’on ne connaît plus ses raisons de lutter et si, justement, il faut lutter.” Albert Camus La sagesse des instincts Selon l’association...

La ir-raison égoïste chez berbericus l'homme de fassade ou à tout Oultache un Tounsi (3)

En politique, il est préférable d'omettre la récompense pour celui qui agit pour le bien plutôt que de laisser impuni un coupable: dans le premier au maximum diminuera le zèle, dans le second augmentera l'effronterie. Du reste, s'il n'y avait pas de maux...

La ir-raison égoïste chez berbericus l'homme de fassade ou à tout Oultache un Tounsi (2)

« La confiance est un élément important dans la vie politique. Pour aider l’économie à créer des richesses, il faut apporter des modifications institutionnelles de telle manière à ce que n’importe quel citoyen ou agent économique puisse déposer plainte...

La ir-raison égoïste chez berbericus l'homme de fassade ou à tout Oultache un Tounsi

"C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser." Montesquieu Il y a de quoi se tirer une balle dans la tête J'ouvre cet écrit par la citation du « Quotidien d'Oran » qui fait allusion à la triste nouvelle de l'assassinat...

Journée de la mémoire : des Fumades à l’holocauste ou Comment résister à l'énorme zizanie érigée en vérité absolue

« Je sais, alors que Othello est en train de tuer Desdémone, il n'arrive jamais jamais au spectateur de se lever de son fauteuil et se précipiter à sauver la malheureuse... » Francis Jeanson Qu'est-ce que la Fumade? Lisons le compte rendu de la « fumade...

L'occidentalista, un an après... ou Homo berbericus, son équipe nationale et le pays des Pharaons

Et il sut de quelles douleur la vie est faite et de soif et naquit en lui la compassion envers le cerf et le chasseur, envers le voleur et le volé envers l'oiseau effrayé envers l'autour sanguinaire. Antonio Machado « Soledades » - Le poète L'après Oum...