Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

Meilleurs vœux, chers lecteurs, pour un 2010 plein de succès et de bonheur

Qu’est-ce que Milan

Par ces jours d’automne

Par les autres encore

A venir

Gris, froids, pressés et courts ?

Des cloches en peine

Dans des matinées sereines

Qui défient la brume et

Cette grise bise qui s’amuse,

Cruelle, à les faire gémir et trembler

Frêles et jaunes comme mortes

Feuilles des jardins d’automne

Rues laides comme chauves

Et vides

Qui suffoquent le bruit des choses

Les pas des dames et messieurs

Gens de messes et d’églises..

Gisent et veillent sur tout

Les panneaux à néon

Pourtant seuls sans le regard

Réconfortant des consommateurs

Les yeux gras de sommeil et d’habitudes

Et les bandes de chiens et de chiennes

Des maîtres et des maîtresses, les leurs,

Indifférents au parasite, au mendient

Qui des heures durant

Pour quelque misère de sous

Inutiles

A l’entrée de l’église

Cassé perd son temps supplie

Et montre ses dents

Grommelant des ciao signora

Ciao signor..

Et les bandes de chiennes et de chiens

Dis-je

Signent les rues et parfument

Des troncs stupides

Une herbe insipide..

Sans s’arrêter, l’aiguille de l’horloge

Fuit pressée et méchante

Comme l’injustice

Comme l’année morte

Regarde  les pauvres gens

Pas toujours faciles à consoler

Malgré le soleil et la tendre lune

Des cris effrayants de l’oiseau noir

Des abîmes

Par ces jours d’automne

Par d’autres encore durs

A venir..                                  

 

30-11-09 10.00
Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article