Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

Les ratés de l'histoire

"Les humains étant ce qu’ils sont, personne ne peut affirmer que nous soyons à la veille de sortir enfin de la barbarie et des ténèbres historiques. Nous devons en revanche les dénoncer."

Albert Memmi

    

Ô révolutionnaires

 

Vous aurez vous aussi

Votre carte de moudjahid

Et votre pension de chahid

Même pour ceux parmi vous

Qui ratent la mort et le martyre

Même pour ceux parmi vous

Qui savent se cacher

Et arrondir le dos.

Vous aurez des salaires de roi

Vous aurez un logement, deux

Peut-être ou trois, c’est gratuit

Et quelques lots de terrain

A vendre ou à louer

Et une licence pour importer

Un véhicule particulier

Une autre pour avoir un taxi

Dont vous pourrez même faire le chauffeur

Ce sera de votre plein droit.

Vous aurez vous aussi le droit

Comme vos vaillants pairs

De prendre les armes en bons soldats

Pour nettoyer votre cité

Votre propriété privée

De la peste et de la mauvaise herbe

Des traîtres et des réactionnaires.

Vous aurez vos panses gonflées

De rapines et vos yeux de haine et d’arrogance

Vous aussi vous aurez vos saints

Vous serez vous-mêmes des saints

Vous serez récompensés dans cette vie

Par les filles ou les femmes mûres

Encore en grâce,

Encore belles et croquantes

De vos compagnons d’armes

Tombés sans vous

Aux champs de mars

Vous laissant orphelins

Et vous en pleurerez… de joie

Et une fois dans l’Au-delà

Le seigneur dieu, mourant d’impatience

De vous voir, vous accueillera

Et là alors vous aurez encore

D’autres dons et d’autres honneurs

Vous aurez droit aux musiques du ciel

Aux louanges des anges

Au regard toute lumière et grâce

du seigneur dieu

Et à tout ce que jamais œil n’a vu

Et jamais oreille n’a oui.

Ô révolutionnaires,

Félix et béats révolutionnaires

Quand est-ce que vous partirez

Pour le maquis ?

Quelqu’un parmi vous

Deviendra ministre, un autre colonel,

Un troisième ambassadeur ou parlementaire

Il y aura même quelqu’un parmi vous

Qui deviendra intellectuel

Spécialiste de votre légende

Il écrira surtout vos mémoires

Que seules les mains d’un clochard

Puant et qui meurt de crasse

Aimeront peut-être feuilleter.                                                                Milan 27-04-11

 

 

P.S: Que voulez-vous "La minute de vertu permet de gommer des decennies de turpitude"!!!

Serge Halimi a raison.

 

Abdelmalek Smari

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article