Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

Affaire Merah, Mohamed contre Mohamed? Non, un Français contre des Français

 

 

Mohamed contre Mohamed? Quelle folie! Quelle médiocrité de l’esprit ! Quelle mystification, aussi !

En réalité, quoi qu’en disent les chantres de ces vacuités, les beaux parleurs de cette rhétorique désuète et archaïque de la mystification et du mensonge, il s’agit dans l’affaire Merah d’un citoyen français qui avait quelques problèmes graves à régler avec sa propre société ou avec les personnes qui la gouvernent.

Et patience( !) si on a dû pendant des semaines entendre braire ces médiocres et tendancieux  mystificateurs, à travers tous les types de médias à leur disposition, se frottant les mains et vociférant et bavant de joie perverse : « Mohamed contre Mohamed ! »

Oui il s’agit bel et bien d’un Français qui avait pris les armes contre des Français, des innocents Français.

Et ce n’est pas quelque chose d’extraordinaire ; car il n’y a pas que la sagesse qui soit humaine : il y a aussi l’agressivité, l’hostilité et la bêtise surtout.

Et puisque c’en est ainsi avec l’espèce humaine, dont la souche française (sauf erreur de ma part) fait complètement partie, il faut s’attendre à tout avec cette espèce qui bat toutes les créatures en bêtise, en intelligence, en cruauté et peut-être aussi en beauté et en solidarité.

Donc cela est arrivé aussi à Toulouse comme ça arrive souvent ailleurs – pour une raison ou pour une autre –, dans d’autres villes, d’autres pays et dans n’importe quel coin de la planète.

Il suffit de penser aux différentes tragédies qui affligent de temps en temps les campus et les écoles américaines. Il suffit de penser au bourreau de la Norvège aussi…

Donc Merah est un français à part entière comme le sont ses victimes, à moins que de par l’origine de ses parents il ne pourrait pas prétendre à la francité et alors dans ce cas le président même de la France serait un étranger…

Quant à l’inhumer en Algérie, les autorités algériennes ont eu la sagesse de lui en refuser le droit. Et il est certain que le premier qui se serait moqué d’une telle faveur refusée, ce serait le même Merah. D’ailleurs, si l’Algérie avait vraiment signifié quelque chose pour lui, il est certain qu’il n’aurait pas attendre un moment pour en réclamer la citoyenneté. Mais il était justement un citoyen français et seulement français.

Et puis si l’Algérie devait s’intéresser aux dépouilles ou aux cendres de quelqu’un, elle devrait braquer ses regards ver Tunis où se trouve Apulée, le premier romancier de l’histoire peut-être ; vers Pavie en Italie où repose le grand philosophe de Souk-Ahras et – pourquoi pas ? – vers la France même où repose son autre fils, illustre et Nobel de littérature, Albert Camus.

Elle ne saurait donc jamais accepter le corps de M. Merah qui, lui, était un citoyen de la France où il avait sa famille et sa cité avec qui il avait partagé les douceurs et les misères de la vie.

A chacun la terre qui lui revient…

« Suite au refus de l’Algérie à la dernière minute d’accepter le corps de Mohamed Merah, (le maire) Pierre Cohen estime que son inhumation sur le territoire de la ville de Toulouse n'est pas opportune. [heureusement que] le président français est intervenu pour demander l’arrêt de la polémique sur l’inhumation de Mohamed Merah. "Il était Français, qu’il soit enterré et qu’on ne fasse pas de polémique avec ça", ... » - Elwatan.com du 29-03-12.

 

Abdelmalek Smari

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article