Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

Bon et Fructueux Retour à Mr Benchicou

Bon Retour à une haute Voix!

Aujourd’hui Mohamed Benchicou est sorti de prison, après deux longues années de détention dans une cellule. Aujourd’hui les algériens conscients de la valeur d'un tel homme, sont heureux et lui souhaitent un bon et fructueux Retour à la famille, aux amis, au noble travail de plume et de touche, au champ d’honneur des idées et des opinions … Que notre Justice apprenne à être indulgente sans perdre de rigueur. Qu’elle ne se laisse pas influencer par des bas calculs politiques au détriment du respect pour la dignité des personnes. Qu’elle apprenne à corriger les bavures non à réprimer le zèle et les élans de liberté. Que notre Justice sache qu’il y va de sa réputation, de son honneur et de sa crédibilité à chaque fois qu’elle se saisit de l’affaire d’une personne, n’importe quelle personne, pour la juger. Qu’elle sache que la générosité adoucit le droit et enseigne la coopération, la solidarité et le civisme. Que Benchicou sache se passer de la culture de la vengeance et de la rancune. Que notre grand et sincère journaliste et tout homme libre en Algérie ne se laissent pas dévier de leur mission d’éduquer les algériens aux valeurs de la liberté et de la dignité, de leur faire goûter les délices de la connaissance et du savoir. C’est ici la grandeur authentique, la leur. C’est ici leur consolation et leur raison d’être et de travailler. En faisant ça ils auront enseigné la liberté, la dignité, l’amour, l’amitié et donc la douceur de vivre. Bon Retour Monsieur Benchicou et sachez que vous avez une nouvelle et importante mission à accomplir : vous unir aux voix qui commencent à s’élever contre la velléité (de quelques nostalgiques de l’exécrable despotisme oriental) de changer la Constitution pour ré-institutionnaliser l’arbitraire et la dictature en Algérie et gouverner le pays comme s’il s’agissait d’une propriété privée et le peuple comme s’il était un troupeau de douces mais lâches brebis ou d’une hordes de primates sans dignité et sans conscience politique. 

Pour tous ceux et celles qui croient et travaillent pour l’honneur et le bonheur des algériens et de l’humanité en général.

 Smari Abdelmalek

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article