Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

Lettre à Berbericus sur la peine de mort pour rendre justice(!) à la petite Nihal

« Es-tu contre la peine de mort pour les pédophiles ? » Me demanda un ami facebook, suite au cas de la petite fille Nihal, disparue, ensuite trouvée morte.

Certaines gens, sans attendre les résultats de l’enquête des services de la sécurité et l'avis définitif de la justice, ont conclu à son ravissement par un pédophile, lequel l'aurait violée et assassinée.

Comme toujours la plèbe détient la vérité nette sur le crime, le coupable (parfois) et la sentence !

Je suis pour la justice et pour des peines scientifiquement conçues et exécutées afin que même les tueurs "innés" se rendent compte qu'on peut faire toutes les bêtises imaginables sauf celui de tuer des innocents. En plus, tuer un assassin ne signifie pas forcément éliminer tous les assassins possibles et à venir.

Voici ce que j'ai répondu à mon ami facebook :

Ce dont je suis contre est l'idée de tuer comme unique alternative à penser nos problèmes et à leur trouver des solutions.

Il faut donc travailler pour éradiquer de nos esprits l'idée même de tuer. Et l’État, la justice, doit commencer par soi-même : ne point tuer sous n'importe quel prétexte. Car le mal est né pour être d'abord bien connu et ensuite combattu efficacement, non pour être perpétué.

Appliquer la peine capitale, cela signifie paradoxalement, pour une société qui est censée combattre la mort violente, avoir plus d'assassinats sur les bras de cette "vertueuse" société.

Et cela va banaliser ce Mal et le rendre "potable", comme une réaction presque légitime, puisque à la première occasion même l’État, la justice, y recourt sous quelque prétexte !

Et ne pensez pas que le meurtrier, avant de commettre son acte odieux, ne possède pas lui aussi quelque prétexte.

Quant aux peines, celles-là même plus terribles que la peine de mort, ça existe : car qui tue, dans un environnement où les meurtres légaux (de la justice) ou illégaux (des assassins) sont bannis à même de la conscience, ne pourrait continuer à vivre que sur un bûcher de remords.

Et alors tuer l'assassin, c'est lui rendre paradoxalement un inestimable service, puisqu'on va l'aider à se débarrasser des tourments de l'enfer dans lequel son crime va jeter son âme !

Et je n'ai pas parlé du risque de l'erreur de la Justice...

Supposons que le cas de Nihal par exemple s'avère une mort naturelle (par un quelque accident, lire par exemple cet article de Salima Tlemçani, http://www.elwatan.com//actualite/les-graves-derives-de-certains-medias-08-08-2016-326563_109.php ), sans coupable aucun, et que la Justice – habituée, comme elle devrait être selon la plèbe amante de la peine de mort, à tuer les coupables de ce genre de crimes (celui dont il est question ici est pour le moment seulement supposé) - doive chercher et trouver un coupable, quitte à le fabriquer de toutes pièces, pour faire taire l'émeute des lyncheurs…

Supposons que cette justice vengeresse te prenne, toi-même, berbericus, pour coupable et qu'elle décide dans la hâte de calmer les esprits chauffés par l'impatience et l'inconscience, de t'exécuter, toi, à défaut du vrai coupable, quelle serait ta réaction, ton état d’âme, ta conception des délits et des peines ?

Bien qu'on ne te laisserait ni le temps ni la sérénité de donner ton avis, tu vas y réfléchir, j'en suis plus que sûr.

Ou bien tu me dirais du tac au tac que « les innocents ne peuvent être inculpés par une Justice qui fonctionne bien… » vraiment ?!

Pourtant la petite Nihal et toutes les autres victimes de ces derniers temps en Algérie furent innocentes ! Et pourtant on les a trouvées mortes – supposées assassinées !

« Je parle de la Justice pas du criminel » tu me rétorquerais.

Et moi de te répondre, « c'est justement la raison pour laquelle notre justice prenne du temps pour ne pas confondre les innocents avec les coupables. »

Je crois voir dans ton esprit s'agiter l'idée « Dieu nous a ordonné à tuer le tueur... ».

Certes, pour nous, musulmans, on ne peut fermer l’œil sur une telle ''suggestion'' sage et plus que juste, mais celui qui nous a parlé de Talion, il Qissaass, nous a enseigné aussi que la justice n'est pas une fin en soi, mais un moyen pour arriver à la dignité : il nous a ordonnés d’être justes, certes, mais il nous a ordonnés aussi d’être indulgents.

إنّ اللّه يأمر بالعدل والإحسان

Sympathisants de la peine de mort, vous êtes des rancuniers criminels, alors.

Vous ne voulez pas combattre le crime par l'éducation et le bon exemple de l’honnêteté et du bon sens.

Vous ne voulez que la mort, toujours plus de morts pour assouvir votre nature draculesque, sanguinaire.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article