Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

Citoyen Berbericus, il y va de ta dignité personnelle

Certaines langues ne savent pas peut-être qu'elles sont mauvaises quand elles rabâchent des lieux communs grossiers comme celui-ci :

كانوا ولا يزالون ..
الحكّام العرب ، دائما تحت الطلب !
أشدّاء فيما بينهم ............أذلّة للغرب !

 

Moi, évidemment je ne suis pas d'accord...

Il n'en est pas exactement ainsi, car il y en a parmi ces dits houkkam ceux qui ont payé avec leur vie (Saddam et Gueddafi entre autres);

il y en a ceux qui résistent encore (Assad);

il y en a enfin ceux qui manœuvrent (Al Sissi, Bouteflika, Essebsi... pour parler des houkkam présents)...

Même les bédouins du golf semblent ne pas avoir peur de ces ogres - appelés communément Occident.

Et puis je crois que vous confondez là Autorité avec Arbitraire.

L'autorité est une dimension fondamentale de tous les groupements humains, c'est biologique ! D'ailleurs même les bandes de délinquants ont en besoin et cherchent à en avoir pour pouvoir exister "en paix" en tant que bandes.

L'Autorité est positive donc; elle est positive dans ce sens qu'elle s'exerce en fonction des règles justes et claires partagées par tous les membres de la nation et qui s'appliquent à tous, sans exception.

Et si un individu subit quelque abus, il a droit à protester et à revendiquer son droit et il aura de toute façon gain de cause.

L'état algérien exerce ce type d'autorité légitime à 100 %, et - sauf en des moments de folie généralisée de la part d'une partie du peuple (le FIS par exemple) ou de la part des membres du gouvernement (les répressions de panique, l’État algérien paniquait alors, car l'Algérie était sérieusement exposée à un danger de mort !) - il a toujours été loyal avec le peuple qu'il essaie d'ailleurs de gouverner comme il peut et avec toutes ses bonnes volontés.

Il faut reconnaître à notre état ce mérite, autrement on n'est de grossiers ingrats, kafirina binni3mah. El kofr, c'est quoi, si ce n'est l'ingratitude ?

Les pères et les mères punissent parfois, par colère et sans raison, leurs propres enfants, n'est-ce pas ? Faut-il créer à la dictature des pères et des mères surtout ?!

L'arbitraire par contre c'est la vigueur des règles injustes et que seul le chef de la bande ou le plus fort ou le plus malin connaissent et en profitent pour leurs intérêts égoïstes.

Donc je vous invite à réfléchir à cette considération, et dites-moi après s'il y a ou non un peu de bon sens dans ce que je dis.

N'entrez pas dans le jeu mortel de l'empire, égoïste insatiable, criminel impitoyable et mystificateur qui, au nom d'une présumée justice ou démocratie qui peinent à avoir lieu dans ses propres écuries, essaie de semer la zizanie entre nous, Algériens (gouvernés et gouvernants).

L'empire sait ce que État veut dire, et quelle est sa valeur et son indispensabilité dans la survie et la prospérité des peuples ; et c'est pourquoi il cherche à détruire le nôtre, pour nous dominer, nous asservir et nous priver de toute vie...

Puis il viendra à se servir de nos trésors, de nos ressources naturelles, de nos terres, de nos femmes, de nos enfants, de notre Mémoire, de notre Dignité, de ce qui reste de nos hommes...

Il fera de nous ce qu'il lui plaira :

il remplira ses bordels de nos belles jeunes filles et de nos beaux jeunes garçons,

ses caisses de nos caisses d'or et de pétrodollars,

ses citernes de nos puits,

ses salles opératoires de nos organes humains,

ses laboratoires de nous, alors cobayes...

Il nous utilisera pour le servir,

il enfouira dans notre sous-sol ses déchets nucléaires, chimiques et bactériologiques…,

il vivra de nous en nous écrasant...

Voilà pourquoi il ne cesse d'accuser nos gouvernants de tyrannie et de vol et il cherche de vous en convaincre...

Allez gouverner, vous-mêmes, et essayez de voler - ne serait-ce qu'un dourou!

Je vous défie de pouvoir le faire, car il est tout simplement impossible. Et celui qui essaie, il se fera prendre sans aucun doute et alors il payera.

Chers concitoyens, soyez au moins un peu indulgents, si vous êtes incapables d’être justes ! Il est honteux d'accuser INJUSTEMENT notre état d’être injuste.

La justice n'est pas seulement un mot à dire... non, elle est un comportement : il ne faut jamais accuser les autres sans preuves.

Si vous persistez dans votre bêtise, vous ressembleriez à des moutons qui suivent la heffa et basta. Soyez un peu critiques !

Soyez un peu libres !

Soyez hommes et femmes !

Il y va de votre dignité personnelle.

Abdelmalek Smari

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article