Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

Apartheid ou quand la France part en guerre contre ses propres enfants ! (2)

« Ceux qui partent faire le jihad agissent ainsi à 90 % pour

des motifs personnels : pour en découdre, pour l'aventure,

pour se venger, parce qu'ils ne trouvent pas leur place

dans la société... Et à 10 % seulement pour des convictions

religieuses : l'islam radical. La religion n'est pas le moteur

de ce mouvement et c'est ce qui en fait sa force.

C'est pour cette même raison que placer la déradicalisation

sous ce seul filtre ne pourra pas fonctionner. »

Juge Marc Trévidic (*)

 

 

Recette pour construire des mercenaires

À l'origine il n'y avait pas, parmi les ''Algériens de France'', d'existence réelle à homo islamicus. Cette abstraction ou concept de guerre – comme l'appelle Maurice Tariq Maschino - est utile aux démagogues et leur sert à « exciter dans l’imaginaire des lecteurs les stéréotypes habituels qui stigmatisent les musulmans. » (1)

Donc, à l'origine il n'y avait pas, parmi les ''Algériens de France'', d'existence réelle à homo islamicus... Tout ce qu'il y avait – explique encore Maurice Tariq Maschino dans l'une de ses chroniques dans les colonnes du quotidien Elwatan (2) - c'est un mouvement syndicaliste de gauche qui commençait à prendre racine et pouvoir dans les milieux ouvriers des travailleurs français de confession (ou d'origine?!) musulmane.

Travailleurs qui ont décidé de mettre fin à leur misère de travail précaire, d'injustice dans les salaires et dans les promotions, de non-droits à la formation, d'exclusion en somme et de stigmatisation sociales et professionnelles.

Alarmés par une telle prise de conscience - et de pouvoir donc ! - qui avait gagné ces masses ouvrières immigrées ou issues de l'immigration, traditionnellement dociles et à bon marché, les patrons grâce à leur pouvoir, médiatique surtout, réussirent à défigurer ces luttes ouvrières progressistes en les islamisant et en les réduisant à des caprices de fanatiques religieux.

Et les masses aliénées y crurent évidemment, et les luttes syndicalistes devinrent comme par enchantement une militance d'islamistes, leurs revendications des prêches, la force de leurs arguments une violence et leur légitimité une clandestinité !

Ce mouvement ouvrier - aux moyens de lutte progressistes bien définis et aux objectifs clairement tracés et arrêtés - devint en somme un syndicat de crime politique, un fief de terroristes islamiques en puissance, une armée d'ennemis à abattre.

Les mêmes langues et les mêmes tambours médiatiques ne vont pas tarder à en tracer l'identikit de ces indignados damnés de la terre, fils de damnés de la terre.

Plus tard avec l'argent du Qatar et de l'Arabie Saoudite on est arrivé à donner la ''preuve'' formelle, tangible, irréfutable de l'existence de ces terroristes : besoin est de les inventer ex nihilo !

En fait on prend ces jeunes beurs des banlieues et des campagnes auxquels manquent une formation scolaire - du fait de leur exclusion systématique -, un travail, un futur, etc … et on les affecte aux secteurs les plus malsains délaissés par les Français de souche.

Cependant tous les sales boulots en France ne sauraient avoir raison des besoins d'occupation de cette armée de réserve de main d’œuvre inépuisable, alors on va leur proposer une carrière militaire. À cela, ci penserà la Légion étrangère et les Services de Sécurité.

Il y a aussi les prisons. L'empire de tous les empires a enseigné au monde comment il est possible non seulement de réhabiliter les bagnards les plus irrécupérables mais d'en faire de grands héros et de vrais patriotes ! Qu'on se souvienne du célèbre film « Les douze salopards » Date de sortie (2h25min Réalisé par .

L'on comprendra, en passant, pourquoi les States détiennent le record du monde en matière de prisonniers ; « en valeur absolue, [ils comptaient] plus de prisonniers que la Chine (environ 1,5 million de détenus) et la Russie (environ 760 000) réunies. » (3)

Quand l'empire a besoin de chair à canon il sait où aller la dénicher : dans les prisons où l'on compte des centaines de milliers de jeunes prêts à mourir pour la gloire des maffieux qui gouvernent les States et le monde entier !

Ces millions de prisonniers des States sont des noirs d'abord - où chaque gosse sur neuf qui naît a l'un des parents en prison ! (4) - de détenus sans la nationalité américaine, des milliers venant du Mexique, des caucasiens, des orientaux et même des natifs.

Tous appartenant à des catégories précaires avec une caractéristique majeur en commun : la chantabilité ! S'ils veulent un statut de citoyens, ils l'auront, mais ils doivent s'engager dans l'armée...

Ajoutons-leur ces jeunes au seuil de la pauvreté (blancs, noirs ou verts) qui souvent sont obligés à s’enrôler dans l'armée pour pouvoir payer les frais de leurs études à l'université, de la santé de leurs parents ou meme ceux de leur nourriture...

 

Les mercenaires malgré-eux

En tant que vieil empire qui ne veut pas encore mourir, la France suit avec assiduité les trouvailles de l'empire des empires, l'empire du jour.

Elle n'hésite donc pas à recruter ses mercenaires en allant les dénicher dans ses prisons, parmi les nouveaux immigrés régularisés ou parmi ceux dits clandestins aliénés ou encore parmi les ignares qui ignorent les desseins impérialistes de la France (ça vaut aussi pour les autres pays de tradition colonialiste).

Les métiers et boulots ne manquent pas dans les innombrables chantiers de la guerre que les Français ne cessent d'ouvrir dans la planète chaque jour et d'entretenir.

Une fois recruté, n'importe qui parmi ces exclus des banlieues - éternels immigrés, donc étrangers dans leur propres pays ! - aura un rôle à jouer.

Il aura un boulot puisque les chantiers français de la mort et de la destruction se trouvent – hasard ou nécessité ? Non, préméditation – dans les pays dits musulmans ou qui ont de toute façon des minorités musulmanes non-indifférentes.

Donc on va donner volontiers l'opportunité, voire la priorité absolue, de recrutement à ces exclus arabes ou de toute façon de confession musulmane (souvent, pour certains esprits mystificateurs ou idiots, le mot Arabe est synonyme de celui Musulman !)

Ces ''heureux'' mercenarisables auront donc l'opportunité :

1- d'avoir un salaire, une dignité économique donc,

2- d'avoir, sous couverture d'instruction, une vraie formation aux techniques de combats et au maniement des armes,

3- de faire des voyages ''d'initiation'' dans ces mêmes pays, futurs champs de leurs futures guerres,

4- de prouver qu'il sont de vrais héros, soldats obéissants et efficients,

5- de prouver qu'il sont de vrais patriotes, puisqu'ils combattent pour ''leur'' pays, la France,

6- de conduire - en vertu de la seule vraie ''compétence'' qu'ils ont : celle d'être arabes et de toute façon musulmans ! - les opérations de recueil d'informations chez les victimes désignées. Entre arabes/musulmans, on se comprend n'est-ce pas ?

En fait puisqu'on est arabes ou de toute façon musulmans, et on comprend donc aisément la langue de l'ennemi (ces peuples à chaotiser qui sont eux aussi des arabes ou de toute façon des musulmans), pourquoi refuserait-on un tel service à la mère patrie ?

Y renoncer serait un crime de haute trahison. En témoigne l'affaire Mohamed Merah. Ce 007, leurré et trahi par son employeur (les Services secrets français), avait compris trop tard qu'il n'était qu'un mercenaire ou plutôt un vulgaire indic.

Le pauvre, comme il s'était trompé de vie, il s'était trompé de mort ! Il ne savait pas que patriote ou pas, n'est pas Français de souche qui veut !

Une telle situation est à la longue intenable, pour ce genre de mercenaires malgré-eux : jusqu'à quand peuvent-ils continuer à massacrer des innocents qui - comble des combles ! - sont leurs frères de sang si ce n'est pas de confession, des innocents qui peuvent être leurs parents mêmes ?!

Jusqu'à quand peuvent-ils garder secrètes leurs amertumes et leurs inquiétudes pour paraphraser le lieutenant Abdelkader Rahmani ? (5)

Il faut être schizophrènes pour résister à ce déchirant et terrible dilemme.

Ces immigrés mercenaires, comme jadis leurs ancêtres zouaves et tirailleurs indigènes, remplissent eux aussi leur devoir de soldats à servir et défendre leur pays la France, malheureusement ils sont inconscients du jeu trouble de la France néocoloniale envers eux.

Ils ne comprennent pas encore qu'une telle ambiguïté criminelle allait transformer inéluctablement leur attachement à cette France-là en trahison envers cette même France qui a et aura toujours besoin d'eux.

 

Le passé colonial, un trésor de leçons en matière de sodomisation des peuples

Riche de cette expérience coloniale, la France va la ré-actualiser en l'adaptant aux circonstances d'aujourd'hui : bien que ces jeunes soient de vrais français nés et grandis en France, la propagande raciste néocolonialiste veut faire d'eux des Algériens, voire des indigènes ! Et bien que le champs d'action ne soit plus la seule Algérie mais tout ce monde dit arabo-musulman.

Donc, faciès aidant, la France néo-colonialiste va utiliser ses propres citoyens – après les avoir exclus et damnés en les réduisant au chômage, à la délinquance et au désespoir – sans devoir dépenser un sou pour les déguiser ou les maquiller en homo islamicus afin de les rendre plus persuasifs : ils sont déjà musulmans !

Leurs parents ne sentent-ils plus le bled ?

Leurs pères ne portent-ils plus de turbans et de babouches à la Ali Baba ?

Et leurs mères n'ont-elles plus le guennour et le fichu ? N'ont-elles plus de tatouages sur les bras et au visage ?

Et eux-mêmes n'ont-ils pas de barbes déjà laides et hirsutes, des cheveux de sauvages, des faces de gorilles en colère ?

Et le Qatar ne les habille-t-il pas déjà en qamis et en changla ?

Et les bédouins saoudiens – nous fait-on croire – ne leur indiquent-ils pas le paradis et le chemin qui y mène ?

Alors un pays opportuniste comme la France, fondamentalement vorace puisque fondamentalement capitaliste et colonialiste, doit-il renoncer à cette aubaine ?

Non !

Au contraire ce pays va faire de cette classe de citoyens non grata une espèce de pépinière de mercenaires et de janissaires.

Il peut même se permettre le luxe d'aller en dénicher ailleurs, ou plutôt dans ses rivages qui ne cessent de vomir ce genre de damnés … et il y en a toujours parmi eux quelqu'un à se vendre !

Mais bien sûr il faut encadrer ces hordes de mercenaires par des enfants français de souche ou du moins catholiques, car il ne faut absolument pas se fier de ceux d'origine arabe ou musulmane qui ne sont après tout que des mercenaires prêts à tout moment à s'adjuger au plus offrant.

Et alors une autre fois encore, l'expérience impérialiste et colonialiste entre en jeu : on va recruter des chrétiens et blancs pour encadrer, contrôler et administrer ces hordes de prostitués de mercenaires d'origine pas du tout blanche ni chrétienne.

Et là la France va s'ingénier à faire de ces vrais faux convertis à l'Islam, ces glabres femmelettes de tendre âge, tendres comme la farine blanche, photogéniques surtout, une espèce de mâles durs avec des barbes hirsutes ;

avec des turbans blancs ;

avec des qamis de plomb et des changlas ;

avec des indexes indiquant je ne sais quoi (qui trahissent leur origine chrétienne) ;

avec un coran volant ;

avec des cimeterres en l'air ou un kalachnikov en bandoulière ;

En plus elle, la France, va les doter d'une espèce de chargé des public-relation qui leur fait des photos sur les champs de batailles (mêmes en les photoshopant ensuite!) pour en faire une narration qui devrait tenir debout, tellement le mensonge est flagrant !

Pour badigeonner de vraisemblance le discours néocolonialiste (ayant pour but stratégique la récupération des colonies perdues) sur cette farce du Millénaire (ledit terrorisme islamique) et sur la bienfaisance des fauteurs du grand projet de la destruction des pays arabo-musulmans (ledit printemps arabe).

Donc ces hordes d'El Qaida, Daesh et autres Boko Haram... ont ceci de particulier : elles sont constituées de mercenaires qui se retournent contre leurs employeurs, comme Mohamed Merah en France ou les frères Kouachi.

Ou comme Bin Laden et autres Zarqaoui et Zawahiri en Amérique et chez les heureux et tant felix bédouins des pays du Golfe.

Ces mercenaires qui ont goûté à l'ivresse du pouvoir de vie ou de mort sur des personnes faibles (actuellement en Syrie ou au Nigeria entre autres exemples des pays cibles à la chaotisation impérialiste), ces mercenaires viciés ne peuvent plus se contenter de faits banaux ou des rôles secondaires : il leur faut un grand cinéma, une propagande spectaculaire à la mesure de leur amour-propre exagérément gonflé.

N’étaient-ils pas les héros acclamés par l'OTAN alias Occident ?!

N’étaient-ils pas les valeureux Combattants pour la liberté, quand ils rongeait comme un cancer l'ex hyper-puissance soviétique qui gênait tous les plans des impérialistes ?!

Comme aux drogués, il faut toujours à ces mercenaires plus de sang - en plus un sang de qualité noble (le sang de leurs employeurs mêmes !) - et toujours plus de défis - plus grands que leurs trous de cul (le pouvoir de leurs employeurs mêmes !) - pour se sentir ça-va !

Voilà pourquoi il y avait eu Bin Laden, Merah et les milliers de leurs acolytes, déjà morts ou encore en voie de mourir.

Et voilà pourquoi il y a maintenant ce Turc dudit Daesh qui veut s'attaquer à l'un des chefs des eunuques au service des USA… à Erdogan !

 

---------------

Bibliographie :

(*) http://www.letelegramme.fr/bretagne/le-juge-trevidic-la-religion-n-est-pas-le-moteur-du-jihad-27-06-2015-10682946.php

1 - http://www.ism-france.org/analyses/Qu-est-ce-qu-un-musulman-modere--article-16830

2 - Je m'excuse auprès du lecteur : je ne retrouve plus la chronique exacte, mais je laisse ici ce lien de l'ensemble des chroniques de M. Maschino publiées sur le Quotidien algérien El Watan. Ça devrait dater de l'année dernière. http://www.djazairess.com/fr/author/Maurice+Tarik+Maschino

3 - https://fr.wikipedia.org/wiki/Prison_aux_%C3%89tats-Unis

4 - Dana Milbank, Obama al contrattacco – Internazionale1112 | 24 Juillet 2015

5 - http://www.algeriepatriotique.com/article/document-historique-la-lettre-qui-declencha-les-desertions-au-sein-de-l-armee-francaise-i

 

 

Abdelmalek Smari

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article