Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

Le plaisir de servir chez les bédouins (17)

 

>  في رأيك هل يمكننا الرهان على ظاهرة «الربيع» في العالم العربي، على رغم مآسيه؟

وهل من بارقة أمل

- لا أرى بارقة أمل في هذا الربيع، أصلاً هو بدأ في الشتاء، حتى توقيته لا دخل له بالربيع، لا شكلاً ولا مضموناً ولا نتائج، فقط الدمار الذي نراه على مدى ثلاثة أعوام. كيف لي أن أسميه ربيعاً، ومن نتائجه أن تُدمر مدينة تاريخية مثل حلب؟ مدينة مسجلة ضمن قائمة التراث العالمي في الـ «يونيسكو»، والآن هي مدينة مهددة بالدمار. كل ما يدمر تراثاً إنسانياً له قيمته عند شعب من الشعوب، لا يمكن أن نسميه «ربيعاً».

 

> بصفتك مؤرخة وباحثة تعملين بمنطق من يحلل الحدث التاريخي عبر منهج يقوم على أسس صارمة بهدف الوصول إلى الحقيقة، ألا تعتقدين أنّ تاريخنا العربي يحتاج إلى إعادة بحث وتحليل؟

- كلّ التاريخ في حاجة إلى قراءة ذكية تستنتج وتربط الأحداث بعضها ببعض، ولكن لا أحد منا يستطيع كتابة الحقيقة الكاملة. لا توجد حقائق كاملة أو يقينية بصورة قاطعة. التاريخ مصنوع من وجهات نظر تمليها قوى معينة في وقت محدد من التاريخ، فلا يسعنا الاقتناع بما يمكن أن يقوله مؤرخ يجزم بأنه وصل إلى الحقيقة. كل ما هنالك اجتهادات في مثابة محاولات جادة للاقتراب من وجهة نظر معينة محكومة بالسياسة، وتتشكل وفقاً لرؤية الأفراد الذين يصنعون التاريخ.

وزيرة الثقافة البحرينية مي خليفة: ما يدمر تراثاً إنسانياً لا يُسمى «ربيعاً»

المنامة - لينا هويان الحسن               

الأحد ١٦ فبراير ٢٠١٤

(*) Pour la traduction de frontispice, voir la fin de l’article.

 

 

L’opposition en Syrie ? une poignée de goumiyas et une armada de mercenaires provenant de 87 pays

Selon le quotidien algérien El-Khabar (http://www.elkhabar.com/ar/politique/386537.html)

Les djihadistes algériens décrochent la seizième place (avec six cents éléments) dans les légions des mercenaires (venus de 87 pays !) qui ont rejoint les groupes armés en Syrie.

Les premiers de la liste, parmi les Arabes, on trouve les Saoudiens – évidemment ! - avec (12000) douze milles mercenaires dont sept femmes.

Oui des femmes, ces mêmes femmes dont il est pourtant interdit, haram, de conduire une voiture innocente… entre-temps leur serf de roi et ses dits princes leur donnent un kalachnikov et les envoient à semer le bordel en Syrie !

Viennent ensuite les Tchétchènes avec (14000) quatorze milles mercenaires dont six femmes,

les Libanais sont (9000) neuf milles dont quatre femmes,

les Libyens avec (4400) quatre milles quatre cents… ça se voit que la destruction totale de leur pays n’a pas suffi à absorber leur élan destructeur.
les Irakiens avec (11000) onze milles mercenaires,

les Tunisiens à la sixième place avec (4000) quatre milles mercenaires dont (18) dix-huit femmes,

et les Palestiniens avec un contingent de (5000) cinq milles. Ah ces pleurnicheurs qui au lieu de rester en Palestine et d’essayer d’y mettre un peu d’ordre au lieu de demander la charité, les-voilà eux aussi à participer au jubilé de ce bal de la mort et de la terreur ! Vous savez combien ils ont perdu jusqu’ici ? (2018) deux milles dix-huit morts et (69) soixante neuf disparus !!! ils constituent le un tiers des mercenaires saoudiens et ils ont perdu plus de la moitié en proportion !

Enfin les Turcs, qui parait-il se sont réveillés après un siècle et demi d’agonie et d’à-plat-ventrisme, un siècle et demi servis de scendiletto, de serpillière, pour leurs seigneurs dits occidentaux. Les-voilà réveillés pour se rappeler qu’au fond ils sont des Ottomans et que le monde arabe leur revient de droit !

Ces ottomans de l’apocalypse, ces esclavagistes qui nous ont vendus un par un à leurs maitres et seigneurs les occidentaux participent à la destruction de la Syrie avec (5600) cinq milles six cents mercenaires !

Tous sont des mercenaires injectés par les impérialistes, lesdits occidentaux (les colonialistes de toujours), comme des cellules cancéreuses dans le corps syrien dont ils ont fait un corps plein de métastases, un corps en phase terminale.

Toutefois, je ne comprends pas pourquoi El Khabar n’a pas révélé le nombre des mercenaires américains, français, anglais, italiens, allemands, espagnoles… peut-être qu’ils sont innombrables, et donc impossibles de les compter justement.

Peut-être qu’ils sont sacrés ?

Peut-être que leur crime est insignifiant par rapport à celui impardonnable des traitres arabes, dits frères des arabes et à celui des musulmans, dits frères des musulmans.

Ou bien, ceux d’El-Khabar pensent-ils que pour le moment les légions des métastases qui sont sur le terrain suffisent à elles seules d’achever la Syrie…

 

Des bâtons et des haches contre des Rafales et des drones

Retournons un peu à la guerre qui a cours actuellement au Mali : ce qu’on y constate c’est que cette guerre est à la fois l’œuvre des Maliens eux-mêmes,

de la marâtre gauloise et de ses légions, aussi bien étrangères que de souche,

des Anglo-américains, cela va sans dire, nécessairement présents comme des mouches bleues dans tous les charniers et les  malheurs des peuples de la terre (pensez aux quatre cents mercenaires US présents en Ukraine, voir à ce sujet http://www.elwatan.com/international/des-mercenaires-americains-aux-cotes-des-troupes-gouvernementales-12-05-2014-256828_112.php),

et enfin des contingents du Niger et des autres forces africaines bananières qui sont venus, la queue entre les pattes, à participer à cette kermesse de la cruauté ; venus à fourrer dans la puante porcherie le nez de leurs frères et voisins maliens.

Si le nombre de ces dits redoutables guerriers (qui ne sont en réalité que des soldats de chiffon ou mieux de haillons) est dérisoire, le territoire qu’ils occupent, l’est encore davantage : il « est aussi grand que le plateau de France 24 » et leur logistique belliciste se résume au « micro pour dernière arme » l’italique est tiré du Monde diplomatique - janvier 2013.

Voilà en quoi se résument le nombre et la puissance de frappe dont ces misérables soldats de haillons disposent, et contre lesquels des armadas - qui tueraient de terreur le Père éternel même - déchainent quotidiennement et sans pitié des déluges de flammes et de bombes !

Quant à ceux qui soufflent dans nos pupilles leur poudre de mystification, nous accusant de paranoïaques atteints de syndrome de ladite théorie du complot, qu’ils sachent seulement que ces groupes dits redoutables (efficace et très intelligent donc !!!!) ont du comprendre depuis les débâcles de la Somalie, la Yougoslavie, l’Afghanistan, le Soudan, la Libye et l’actuelle Syrie, qu’on ne peut pas jouer pour longtemps avec le feu des puissances prédatrices dont le territoire est la terre entière, et dont la propagande est garantie par tous les micros de la terre.

Ces puissances qui n’ont pas pour soldats seulement (4000) quatre milles têtes (le nombre estimé des soldats de haillons) mais des millions de vrais soldats et mercenaires aguerris, disciplinés, équipés, généreusement payés et soignés et adaptés à toutes les formes et types de combats… 

Bref de millions de vrais soldats adaptés non seulement au désert du Sahel mais à tous les déserts de toute la planète,

à toutes ses montagnes,

à toutes ses plaines,

à toutes ses forêts, ses jungles et ses brousses,

à toutes ses mers,

à tous ses océans,

aux airs enfin et à l’espace…

Ils ne sont pas armés des seuls os ou bâtons ou de la seule arme blanche ou des haches mais ils disposent des armadas de Rafales et de drones dont ni la surface de la terre, ni les profondeurs des cieux et des océans, ni les abysses de l’histoire et des mémoires des hommes ont jamais vues ou connues d’aussi totalement létales et d’aussi massivement destructrices.

 

Une menace qui ressemble à tout prendre à celle que craignait la France de l’Algérie avant l’an 1830 !!!

Bien que le plus simple d’esprit parmi les mortels ait pu comprendre que le terrorisme islamique n’est qu’un épouvantail (rendu vrai à force de mensonges et de propagandes) confectionné par les puissances prédatrices pour réoccuper leurs colonies perdues, l’on continue à nous présenter ces histrions de soldats de haillons comme des redoutables guerriers invincibles…

Et puis s’il est vrai que ces soldats de haillons soient si redoutables que ça, il suffit de leur couper les fonds pour les asphyxier et les effacer de la face de la terre.

Au lieu de ça on leur fournit propagande et financement : la France a payé dernièrement 18 millions d’euro pour libérer des journalistes soi-disant pris en otage par des soi-disant groupes terroristes des soi-disant syriens !

Notons en passant que ces ravisseurs se sont révélés des djihadistes d’origine française, des Français de souche présumés convertis à l’islam.

Eux, ils commettent des crimes ou font voir qu’ils en commettent, et les musulmans paient la facture par leurs vies, leurs ressources, leur dignité et leurs territoires !!!

Selon le quotidien algérien El Watan 24-01-14 ces soldats de haillons pourraient même avoir une stratégie guerrière, digne peut-être de celle d’un Bonaparte ou d’un autre sanguinaire comme George Bush !

« Un document de l’émirat du Sahara […] - croit analyser El Watan - révèle que si les groupes armés ont connu des pertes importantes, le projet djihadiste n’a pas été affecté et qu’ils sont en train de préparer un plan de riposte. » !!!

La guerre infinie de Bush, quoi !

Regardez comme on nous représente ces criminels, ces hypothétiques soldats, de haillons par-dessus le marché :  on nous les présente comme une fatalité, comme des guerriers imbattables qui à chaque qu’on les élimine ils renaissent comme des sphinx de leurs cendres !

Il semble, malgré les Rafales et les drones, malgré les légions infinies des soldats et des mercenaires à la solde des puissances prédatrices, il semble qu’on n’y puisse vraiment rien contre cette poignée de salopards… de chiffon !

Une menace qui ressemble à tout prendre à celle que craignait la France de l’Algérie avant l’an 1830 !!!

Malgré tous les éléments concrets qui démentent de telles mystifications, l’on continue à nous présenter ces misérables soldats de haillons comme des croisés jubilant en un moment suprême de leur guerre, face à leur Jérusalem…

L’on sait du reste que leur unique Jérusalem c’est que ces prédateurs lèvent leurs pattes sur leurs ressources et les laissent, eux peuples de niqués, vivre en paix.

Mais pourquoi alors ces dits terroristes, ces soldats de haillons, persistent-ils malgré le danger de mort et d’anéantissement à défier ces dieux de la mort et de la destruction totale, à chercher un impact frontal avec eux, sachant qu’ils en sortiront inexorablement vaincus et écrasés ?!

Ils continuent à le faire car ils des joueurs, des acteurs payés pour jouer cette farce écrite et mise en scène par les puissances prédatrices et donnée en spectacle à des complices, des traitres, des goumiya et des aliénés.

 

Pitié M. Obama, aidez ces salopards de haillons et leurs peuples à mourir, achevez-les s’il vous plait !

Avec le titre L’Amérique impliquée dans le financement des frères musulmans en Egypte, le quotidien algérien Echourouk online rapporte que l’administration américaine représentée par le président américain Barack Obama aurait fait don à l’organisation des frères musulmans interdite près de 10 milliards de livres égyptiennes, illégalement et en contradiction avec la loi. http://www.echoroukonline.com/ara/articles/152966.html

Evidemment il ne s’agit pas ici de donner par générosité, ni même pour soutenir quelque idéal moral dont l’Amérique tient trop à cœur (si jamais il existe ou a jamais existé dans le monde et dans l’histoire de la politique un état ou des hommes d’état qui se soucient de l’éthique), mais il s’agit tout simplement d’un investissement économique aux rendements fort juteux. Il faut bien dépenser un cent si l’on est certain de récolter un dollar !

Il n’y aura pas deux qui puissent diverger sur le fait que la guerre est une entreprise fort rentable pour les vainqueurs… et l’empire est toujours vainqueur.

L’Amérique semble avoir juré comme le satan du Coran, de ne jamais laisser personne vivre en paix et dans la dignité.

L’Amérique ne se limite pas aux seuls dons en espèce ou à l’endoctrinement et à l’entrainement des hordes mécontentes des pays écrasés pour qu’elles castrent leurs propres peuples et fassent sauter en l’air leurs propres pays… non.

L’Amérique leur sert surtout de relai médiatique : la propagande qu’elle fait à ses alliés les djihadistes est aussi puissante et efficiente que l’est l’influence mondiale des States.
« En ce qui concerne Anwar Haddam [l’un des chefs du FIS, (Front islamique du salut dissous par la justice en mars 1992)] même son voisin dans l’immeuble où ils vivent ne savait rien de lui. Il était incognito, mais à chaque fois qu’il faisait une déclaration, la CIA la distribuait dans les quatre coins du monde. Elle a fait de lui un leader factice. » témoigne Merrani dans le quotidien online Echourouk du 13-12-12

Après sa tournée dans le Golfe et après avoir été reçu par le roi Fahd bin Abdul Aziz et le président Saddam Hussein, le grand chef du FIS, Abbassi Madani, qui avait refusé jusque là de réclamer le départ du président algérien de l’époque, Chadli, devint plus exigeant en réclamant des élections présidentielles anticipées.

Et Merrani poursuit son témoignage encore pour Echourouk du 05-12-12 « Même quand la situation s’empirât et des victimes commençassent à tomber dans la rue, la seule préoccupation de Abbassi Madani fut d’avoir la promesse pour organiser des élections présidentielles anticipées. »

L’Amérique et ses vassaux, les mafieux atlantistes, aident directement et indirectement les dissidents des pays-proie avec de l’argent, des armes, des soutiens moraux et politiques, des alliances et avec de la propagande bien entendu…

Croyez-vous que ces prédateurs fassent tout ce mal par méchanceté ? pas du tout ! leur défaut, les pauvres, c’est qu’ils ont le tic d’être bons et d’agir en bons samaritains pour le bien des peuples faibles et misérables.

Et tant pis si ce qui résulte après leurs bonnes œuvres de charité mène ces peuples directement, inéluctablement

au chaos,

à la misère,

à l’humiliation

et à la mort enfin.

Après tout, l’on ne peut avoir son omelette sans casser les œufs !

 

(*) « Pensez-vous que nous pouvons miser sur le phénomène « printemps » dans le monde arabe , malgré ses tragédies ? y a-t-il une lueur d'espoir ?
- Je ne vois pas de lueur d’espoir dans ce printemps. A l’origine il avait commencé en hiver et son temps n’a rien à voir avec le printemps ni pour sa forme ni pour sa substance ni pour ses résultats. L’on ne voit que destruction qui dure sur trois ans. Comment pourrais-je l’appeler printemps ? est-ce juste qu’on détruise une ville historique comme Alep ? Ville considérée patrimoine mondial par l’UNESCO et qui est maintenant une ville menacée par la destruction. Tout ce qui détruit  un patrimoine humain qui a une valeur pour ses gens, nous ne pouvons pas l’appeler le « printemps » .

 

« En tant qu’historienne et chercheur travaillant avec la logique de qui analyse l'événement historique à travers une méthode basée sur des fondements rigoureux pour atteindre la vérité, vous ne pensez pas que notre histoire arabe ait besoin d’un renouveau d’études et d'analyses ?
- L’histoire entière a besoin d’une lecture intelligente  qui déduise et lient les événements les uns aux autres. Mais personne parmi nous est capable d’écrire toute la vérité . Il n’y a pas de vérités complètes ou sûres d’une manière définitive. L’histoire est une construction, une narration, faite de points de vue dictés par des forces données à un moment précis de l’histoire. Nous ne pouvons donc pas être convaincus de ce que pourrait dire un historien qui nous assure qu’il est arrivé à la vérité. Tout ce qu’il y a, ce ne sont que des efforts, des tentatives sérieuses, d’aborder d’un certain point de vue régi par la politique et est forgé selon la vision des personnes qui font l’histoire. »

Ministre de la Culture de Bahreïn Mi Khalifa : Ce qui détruit un patrimoine de l’humanité n’est pas un « printemps » Al Hayat - Manama - Lena Hassan Huyan 16-02-2014

 

Abdelmalek Smari

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article