Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BERBERICUS

Vues et vécus en Algérie et ailleurs. Forum où au cours des jours et du temps j'essaierai de donner quelque chose de moi en quelques mots qui, j'espère, seront modestes, justes et élégants dans la mesure du possible. Bienvenue donc à qui accède à cet espace et bienvenue à ses commentaires. Abdelmalek SMARI

ENTRE LE CŒUR ET LA RAISON – Partie II – (8)

« Moi qui m’attendais à retrouver dans cette histoire les derniers mots de mon frère, la description de son souffle, ses répliques face à l’assassin, ses traces et son visage, je n’y ai lu que deux lignes sur un Arabe. Le mot Arabe y est cité vingt-cinq...

ENTRE LE CŒUR ET LA RAISON – Partie II – (7)

« Le soir, on jouait aux billes, et le lendemain, si l’un des enfants ne venait pas, cela voulait dire qu’il était mort – et on continuait de jouer. » Kamel Daoud – Meursault, contre-enquête Moi nostalgique de l’Algérie française ? Non ! Nous lisons à...

ENTRE LE CŒUR ET LA RAISON – Partie II – (6)

« Avant l’indépendance, on fonctionnait sans date exacte, la vie était scandée par les accouchements, les épidémies, les périodes de disette, etc. » Kamel Daoud - "Meursault, contre-enquête" Des deux mères « Aujourd’hui, M’ma est encore vivante. », C’est...

ENTRE LE CŒUR ET LA RAISON – Partie II – (5)

« Louis XIV était depuis longtemps l’ennemi des Hollandais, qui l’insultaient ou le raillaient de leur mieux, presque toujours, il est vrai, par la bouche des Français réfugiés en Hollande. » Alexandre Dumas - La tulipe noire Daoud, un écrivain maudit...

ENTRE LE CŒUR ET LA RAISON – Partie II – (4)

« Syndrome de l’enfant gâté. Le petit Omar qui courait derrière un morceau de pain, dans le roman de Dib, est devenu l’adulte qui marche avec sa semelle sur la baguette et hurle que c’est son droit légitime. » http://www.impact24.info/gratuite-tue-prix-de-lalgerie-2/...

ENTRE LE CŒUR ET LA RAISON – Partie II – (3)

« - Eh bien ! voici, cher Amédée : m’est avis que depuis de La Rochefoucauld et sa suite, nous nous sommes fourrés dedans ; que le profit n’est pas toujours ce qui mène l’homme ; qu’il y a des actions désintéressées… Je l’espère bien, interrompit candidement...

ENTRE LE CŒUR ET LA RAISON – Partie II – (2)

Procès à l’absurde « A New York ou à Alger, dans des univers sociologiques et esthétiques très différents, la peinture de Hopper et le roman de Camus expriment finalement une réalité assez proche, la solitude des hommes dans un monde absurde. » Mériam...

ENTRE LE CŒUR ET LA RAISON – Partie II – (1)

Meursault ou « Tuez l’Arabe ! » « Mon ultime prière : O mon corps, fais de moi toujours un home qui interroge ! » Franz Fanon - " Peau noire, Masque blanc" Tuez l’Arabe ! Il y a quelques années, comme dans ces jours d’été, j’étais à Bastia, en Corse,...

Hip-hop !

Debout et en remous Silencieux Mon regard considère la mer Qui se donne à faire Avec quel enthousiasme Avec quel zèle ! Est-elle payée Pour tant de peine Par qui Et pour qui ? Mais sourde et assidue Elle continue sa besogne Tout comme le temps D’ailleurs...

La Poésie et les Arabes, lierre et tronc (4 et Fin)

« Il y a un temps pour vivre et un temps pour témoigner de vivre. Il y a aussi un temps pour créer, ce qui est moins naturel. » Albert Camus – Noces. Poésie de cour Avec la stabilisation de l'État islamique et la mise en mouvement du noyau de l'empire...

La Poésie et les Arabes, lierre et tronc (3)

« Mais on dit que les peintres et les poètes ont toujours eu le droit de tout oser. » Horace. Poésie, Arabes et avènement du livre de l’Islam : le Coran Gibran, bien que certains de ses éditeurs en Allemagne le présentent comme s'il était musulman, était...

La Poésie et les Arabes, lierre et tronc (2)

« Etre médiocres est chose que personne ne permet aux poètes : ni les hommes ni avec eux les dieux, surtout les libraires. » Orazio La jahiliya, l’ancien régime La poésie est l’affaire des Arabes, c’est le diwan, le sceau des Arabes ... ou du moins c’est...